Refaire son extérieur

Le « balcon » est devenu bien plus qu’une simple extension de votre logement. Aujourd’hui refaire son extérieur représente un véritable atout pour votre appartement. Il est donc important de bien l’entretenir !


IStock 1273295283

La différence entre un balcon, une terrasse et une loggia n’est pas une question de dimension ! En effet, sur le plan architectural, un balcon est une superstructure posée en extension sur la façade, alors qu’une terrasse repose sur une surface et peut-être en partie couverte. Quant à la loggia, le sol, mur et plafond, font partie du prolongement de l’habitation formant une cavité dans la façade extérieure.

Pour commencer la rénovation de votre balcon, il va falloir se référer au règlement de la copropriété pour connaître précisément ses droits, devoirs et contraintes. Il existe différentes règles selon le lieu d’habitation, l’immeuble au point de vue esthétique et cohabitation avec l’ensemble de vos voisins. Dans le cas où votre immeuble est classé aux bâtiments de France votre projet de rénovation devra répondre à des critères stricts et vous devrez obtenir une validation par un architecte des bâtiments de France.

Malgré le fait que le revêtement du balcon vous appartient, son ossature et sa dalle appartiennent à la copropriété et font partie intégrante de la façade du bâtiment.

La rénovation de votre balcon se réalisera en plusieurs étapes:

  1. Rénover les éléments structurels
  2. Refaire les murs extérieurs
  3. Aménager son extérieur selon sa configuration
  4. Décorer son extérieur

1.Renover les éléments structurels

Afin de refaire les éléments structurels de son balcon, il est primordial de respecter le poids moyen à ne pas dépasser et que le balcon peut supporter. Il est en général de 350 kg par m2.

Il faudra d’abord s’assurer de la solidité et la fiabilité de la dalle dans les cas suivants :

  • Pose de carrelage, de pierres, ou de tout autres matériaux lourds
  • Vérification du bon écoulement des eaux
  • Remplacement d’un garde-corps
  • Installation d’une structure lourde type véranda, solarium ou pergola

1.1 Le sol

Selon si vous êtes propriétaire ou locataire, votre projet de rénovation pourra varier en fonction du budget et des aménagements plus ou moins pérennes.

Pour refaire son sol lorsqu’on est locataire, il faut s’assurer de pouvoir rendre le bien dans son état original sauf si votre propriétaire est d’accord avec votre projet de rénovation. Dans certains cas votre propriétaire pourra même vous encourager et partager les frais avec vous ! En effet, cela lui permettra une valorisation et permet d’entretenir son logement pour ces futures locations.

Pour les locataires, les sols clipsables sont une très bonne idée, il existe plusieurs modèles de sols idéals pour votre balcon :

  • Le sol en caillebotis
  • Des dalles clipsables en bois
  • Des tapis : que l’on peut superposer les uns sur les autres
  • Le gazon synthétique

Pour les propriétaires, les solutions cités au-dessus sont tout à fait envisageables, tout comme des travaux plus lourds lorsqu’il est nécessaire de rénover son extérieur détérioré avec le temps.

Par exemple, si votre sol présente des fissures et que vous désirez le rénover, il est préférable de désolidariser votre balcon.

Cette technique va permettre au sol d’être protégé des fissures et va empêcher l’eau de s’infiltrer, il est possible d’appliquer une natte de désolidarisation qui permet de désunir le carrelage de son support.

Ce qui est recherché avec la natte de désolidarisation est d’éviter la naissance de fissures, dans le cas de celles se maintenant dans une limite de 2 mm, soit le cas le plus fréquent. Elle élimine notamment des tensions provenant des problèmes de dilatation et cette natte protège également des remontées d’humidité.

Lors de la rénovation, il est aussi primordial de réfléchir, en parallèle à l’écoulement des eaux : cela peut être géré par le coulage d’une nouvelle chape muni d’une pente respectant le pourcentage nécessaire.

Balcon

1.2 Les écoulements de eaux

L’évacuation des eaux de pluie doit être assurée. On peut évacuer l’eau de plusieurs façons :

Écoulement des eaux par système d’évacuation

Un balcon fermé par des murets, dans son ensemble, doit obligatoirement être muni d’un système d’évacuation des eaux. Celui-ci doit avoir un siphon raccordé à l’écoulement avec une pente de 1 % et l’élément de rehausse placé à hauteur de chape. Cela permettra d’éviter toute stagnation de l’eau.

Si votre système d’évacuation est défectueux, il faut d’abord enlevé l’ancien et positionné le nouveau au niveau de la chape ou, le cas échéant, au niveau du revêtement de sol. Il faudra ensuite appliquer le produit d’étanchéité, afin qu’un voile soit incorporé dans la deuxième couche d’étanchéité.

Pour les balcons en saillie, le système d’étanchéité liquide est celui le plus préconisé. De fait, cette technique est idéale si vous rénovez votre ancien balcon en béton ou carrelé. Ce procédé consiste à appliquer plusieurs couches de résines liquides de polyuréthane sur la surface au sol de votre balcon (béton, carrelage, bois etc…). Après séchage, les résines forment une membrane adhérente et étanche, qui résiste même aux fissures. On peut également installer un caniveau, le caniveau permet de canaliser les eaux pluviales, surtout aux abords d’une maison où elles risquent de causer des dégâts importants.

Écoulement des eaux sans système d’évacuation

Pour balcon ouvert sans système d’évacuation, il faudra réaliser une pente d’au moins 2% avec du mortier, de façon à ce que l’eau s’éloigne alors du bâtiment pour s’écouler du côté du bord ouvert du balcon. On peut également intégrer une gouttière en PVC, économique et esthétique. Leur montage s’effectue soit par collage, soit par emboîtement, l’étanchéité étant assurée dans ce cas par un joint en caoutchouc.

1.3 Les gardes corps

Les travaux de rénovation du balcon concernent, très souvent, la réhabilitation du garde-corps. Afin de pouvoir empêcher les risques de chutes, le garde-corps doit être réparé ou entièrement remplacé si son état est compromis. Pour les garde-corps (barrières de protection) d’un balcon, d’une terrasse ou d’une loggia les normes indiquent que la hauteur est d’1 mètre minimum. Il existe une variante à cette règle, tel que la hauteur minimale qui peut être abaissée à 80 centimètres lorsque le garde-corps a plus de 50 centimètres d’épaisseur. Il faudra bien vous résigner sur vos possibilités.

1.4 Installation de type : véranda, solarium et pergola

La pergola et la véranda sont deux solutions d’aménagement d’espace qui permettent de profiter plus longtemps dans l’année de votre extérieur et de votre terrasse. La pergola est une structure ouverte sans vitrage sur les côtés avec une toiture constituée de lames en aluminium ou de vitrage. La véranda, quant à elle, est une pièce close avec du vitrage ou des panneaux isolants.

Pour prendre votre décision finale, tout va dépendre de l’utilisation que vous en ferez.

Optez pour une pergola si vous voulez prolonger vos soirées d’été mais garder un espace terrasse à l’extérieur de votre maison. Si vous avez envie d’un prolongement de votre intérieur vers l’extérieur, la véranda sera la solution parfaite.

Si la pergola occupe une emprise au sol comprise entre 5 et 20 m², vous devez faire une déclaration préalable de travaux en mairie. Si la surface de plancher est supérieure à 20 m², vous devez demander un permis de construire auprès de votre mairie.

Balcon Sol

2.Refaire les murs extérieurs

La peinture fait partie des solutions les plus populaires et les plus accessibles.

Pour repeindre son balcon il faut utiliser exclusivement une peinture spécifique pour balcons et terrasses : c’est une peinture à base de résines acryliques, spéciale extérieur, imperméable et anti-UV.

Ce type de mur nécessite donc une préparation spécifique, une peinture adaptée et une mise en œuvre particulière.

Avant de repeindre un mur extérieur, il est donc nécessaire de le nettoyer et de reprendre les aspérités et fissures. Cela lui permettra une durabilité prolongée et un aspect fini de qualité.

Il est aussi possible d’effectuer un bardage en bois sur les murs extérieurs de votre balcon. Les bardages les plus résistants sont : Le Douglas, le cèdre et le Châtaigner. Ils auront une durée de vie entre 10 et 25 ans. Il doit, dans tous les cas, être entretenu régulièrement pour en tirer une longévité maximale.

Il existe d’autres types de bardage : en résine, en fibre-ciment, en PVC, ou encore métallique.

Une dernière solution plus écologique s’offre à vous : le RCE (revêtement continu écologique). Ce procédé se rapproche énormément du béton ciré et vous permettra de reprendre un mur de manière lisse. Il est néanmoins beaucoup plus résistant aux fissures grâce à sa pose en plusieurs étapes et en très fines couches, lui permettant une très bonne flexibilité.

Balcon Bois

3. Aménager son balcon selon sa configuration

Pour l’aménagement de votre balcon vous devez tenir compte de sa superficie et de sa configuration.

Un grand balcon sera plus simple à aménager, on peut envisager de mettre un salon de jardin et/ou une table à manger plus conséquente.

Pour un espace plus restreint, il est préférable de miser sur du mobilier pliable ou extensible. Opter par exemple, pour des chaises et tables pliables que vous pourrez ranger et adapter pour garder une circulation fluide.

N’hésitez pas à opter également pour du mobilier multifonction qui, en plus de sa fonction première vous permettra d’avoir des rangements. En effet, pour l’aménagement de votre balcon, jouez avec ces espaces souvent oubliés et inutilisés pour créer des rangements à la fois pratiques et peu encombrants.

Il faut aussi prendre en compte le vis-à-vis et l’orientation de balcon. En effet, il est rare d’y échapper. Il existe de nombreuses possibilités d’aménagement qui permettent de créer un véritable petit coin d’intimité loin des regards indiscrets.

Il est préférable de faire poser un brise-vu tout autour de votre balcon, qui est la solution la plus répandue. Si vous êtes un bon jardinier, vous pouvez également mettre des plantes qui feront office de brise-vue naturel sur votre balcon.

IStock 1327410275

4. Décorer son extérieur

Il est important de décorer son balcon en fonction de ses dimensions.

Apportez de la verdure, quel bonheur d’avoir son petit coin de verdure en ville !

On peut miser sur des jardinières et des plantes grimpantes que l’on installe le long d’un mur ou directement sur le garde-corps.

Si l’espace est petit, on évite les plantes et arbustes qui nécessitent de gros pots ! On joue sur la hauteur, permettant d’apporter une sensation de grandeur à votre balcon, en modifiant visuellement l’espace.

Vous pouvez également ajouter des crochets sur votre mur pour y suspendre et y ranger votre mobilier pliable.

Pour les terrasses et balcons plus grands, il sera plus facile pour vous d’apporter cette touche de verdure et d’y incorporer tout type de décoration.

Pour habiller les murs, vous pouvez installer des étagères et y placer des plantes, de la décoration…

Pour une ambiance plus chaleureuse, vous pouvez créer un coin avec un fauteuil, des poufs, une banquette, des tapis on peut également ajouter des coussins et des guirlandes.

Vous pouvez également ajouter de grandes ou petites statuettes sur votre extérieur en décoration.

Attention à ne pas surcharger les espaces de votre extérieur, notamment avec le poids de la terre pour les arbustes, les statuettes…

Dans tous les cas, grand ou petit, cet espace doit être à votre image. N’hésitez pas à, trouvez le thème idéal pour vous : Méditerranéen, jungle, savane, cocooning…

L’idée principale est de vous permettre de passer un moment de convivialité et de détente entre amis et en famille. Grâce à la rénovation de votre extérieur en ville, vous pourrez ainsi profiter d’une pièce supplémentaire dans votre logement lors des beaux jours.


Ainsi, pour vous aider à concrétiser votre projet de rénovation, nous sommes là pour réaliser l’ensemble de vos besoins et ainsi créer l’espace nuit de vos rêves.

N’hésitez pas à réaliser un devis sur notre site pour prendre contact avec nous !

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ?

N’hésitez pas à nous contacter

Téléphone : 04 78 96 37 89

Mail : contact@community-manager

Site internet

Instagram

Facebook

Laissez un commentaire